DEGAZAGE EN CORSE

Publié par : Camille JANIN, le 15/06/2021
Catégorie : L'actualité du secteur |

Partagez cet article

👂 Vous en avez certainement entendu parler, depuis quelques jours maintenant la Corse subit une pollution aux hydrocarbures.
Lors d’un exerce militaire aérien le 11 juin, des nappes d’hydrocarbures ont été repérées au large des côtes Corses et proviendraient du dégazage illégal d’un navire.

🚢 On parle de dégazage de navire pour désigner l’action de débarrasser les cuves de pétroles ou de carburant des gaz restant lorsque la cuve est vide.
Ce dégazage, lorsqu’il est fait hors des stations de retraitement, peut aboutir à un rejet d’hydrocarbures, comme c’est le cas en Corse.
                                        
🔎 L’enquête a alors été ouverte pour trouver le coupable de cette pollution et 5 bateaux sont suspectés.
Mais comment identifier le coupable ?
Les enquêteurs ont procédé à des prélèvements de ces galets et des hydrocarbures toujours présents dans l’eau, afin de les analyser et pouvoir les comparer aux prélèvements effectués dans les cuves des différents bateaux.
 
❓ Quel type d’analyse pourrait-on envisager pour solder cette enquête chez POLYMEX ?
Il pourrait s’agir d’un screening complet par GCMS, mettant en lumière la présence de composés qui seraient discriminants et retrouvés à la fois sur les prélèvements en mer et dans le navire.
Il peut également y avoir un ICP sur métaux lourds, permettant de mesurer la teneur en métaux lourds dans chaque échantillon et de les comparer.
 
✔️ Le laboratoire Polymex reste à l’écoute de vos demandes, quelle que soit la matrice et le contexte en analyse.
 
N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations :
📧 contact@polymex.fr
📞 04 88 293 169


Qui a dit que les polymères n’étaient pas tendance ?
Qui a dit que les polymères n’étaient pas tendance ?

❓ Quoi ?Les polymères biosourcés gagnent en popularité...

Article précédent
LA CHIMIE AUX JO

Alors que les températures grimpent et que les cigales...

Article suivant