SMARTPHONE: UN VRAI MILLE FEUILLE

Publié par : Lionel PANAIVA, le 23/01/2024
Catégorie : L'actualité du secteur |

Partagez cet article

Peut-être avez-vous eu la chance de recevoir en cadeau pour Noël 🎁 le tout dernier bijou électronique qu'est votre smartphone 📱.
Cependant, êtes-vous conscient que cet appareil est en réalité une combinaison complexe de composants, souvent comparée à un mille-feuille, où la chimie joue un rôle essentiel ?

L'écran tactile, crucial pour toutes les interactions, est fabriqué à partir d'un verre résistant à base d'Aluminosilicate, avec une touche d'oxyde de Potassium pour prévenir les fissures superficielles.
Des éléments chimiques tels que le Lanthane contribuent à la vivacité des couleurs 🎨.
La dalle d'affichage, composée de millions de pixels, utilise des 𝐭𝐞𝐫𝐫𝐞𝐬 𝐫𝐚𝐫𝐞𝐬 comme le Yttrium, le Lanthane, le Terbium, et d'autres, pour produire des images colorées éclatantes grâce à des LED ou des OLED. 
Les circuits intégrés et les processeurs sont soudés sur plusieurs cartes de circuit imprimé, nécessitant des éléments tels que le Cuivre, l'Argent, l'Or, et le Tantale.
Le câblage 🔌 implique l'utilisation de Cuivre, d'Argent, d'Or et de Tantale, tandis que le microphone requiert du Nickel et des 𝐭𝐞𝐫𝐫𝐞𝐬 𝐫𝐚𝐫𝐞𝐬 comme le Dysprosium, le Praséodyme, le Terbium, le Néodyme, et le Gadolinium.
Les puces nécessitent du Silicium ultra-pur dopé avec des éléments tels que l'Antimoine, l'Arsenic, le Phosphore, et le Gallium. Les soudures sont généralement réalisées avec des mélanges Etain, Plomb, Cuivre, Nickel.

La batterie Lithium-ion 🔋, indispensable pour la performance du smartphone, utilise des matériaux tels que le Lithium, le Cobalt, le Manganèse, et le Nickel.
Les boîtiers en plastique, souvent présents, contiennent du Carbone, de l'Hydrogène, du Brome comme retardateur de flamme, et parfois du Nickel pour limiter les interférences électromagnétiques. 
Certains boîtiers sont aussi fabriqués en alliage de Magnésium.




De nombreux de ces éléments sont désormais considérés comme des matériaux critiques, que ce soit en raison de leur rareté sur la planète 🌍, entraînant un épuisement de ressources non renouvelables, ou en raison de problèmes géopolitiques liés à leur disponibilité, leur distribution et leur accès. 
De plus, les conditions d'extraction dans certains pays soulèvent des questions éthiques importantes. 
Il est donc fortement recommandé de ne pas jeter votre smartphone 🚯. Des alternatives existent ♻️, telles que le reconditionnement de l'appareil ou sa transformation pour récupérer les matières premières.


Si vous avez besoin d'identifier ou doser certains métaux, Polymex peut vous aider et vous proposer une solution à votre problématique.


📧 contact@polymex.fr

📞 04 88 293 169


Partagez cet article


Mots clés

#smartphone, #métauxrares, #recyclage, #analyses, #laboratoire, #chimie,
DU PLASTIQUE DANS NOS HUÎTRES
DU PLASTIQUE DANS NOS HUÎTRES

Les huîtres, ces délices de l'océan, jouent un rôle...

Article précédent
UNE EQUIPE PLEINE D'ENERGIE

Qui sommes-nous ?Nous sommes une équipe de 𝟵...

Article suivant