Ecaille de couche de peinture

Étude de la composition de couches de peinture sur structure métallique

Lors d’une rénovation ou de travaux de peinture, il est important d’avoir une bonne connaissance de la composition du système de peinture existant sur lequel les travaux vont être effectués.
Dans cette expertise, le client souhaite procéder à une rénovation sur structure métallique présentant plusieurs couches de peinture.
La demande est donc de savoir quelle est la ou les différentes structures chimiques intervenant en surface de son complexe afin de d’avoir la meilleure rénovation possible et de garantir la meilleure compatibilité sur la rénovation. 

L’ancienne peinture de cette structure métallique s’écaillait, révélant plusieurs couches.
Le client a donc procédé à un prélèvement représentatif de toutes les couches afin de permettre l’analyse et l’identification sur les couches d’intérêt.

Concernant l’identification structurale, une analyse structurelle par Pyrolyse/GCMS a été réalisée sur les couches de surface afin d’identifier la ou les matrice(s) polymérique(s) et adjuvant(s) orga-nique(s) présent(s), ce qui nous permet d’avoir une estimation des ratios des constituants.

En complément , le client suspectant la présence de plomb au sein de la couche initiale (en contact avec le support métallique), nous avons également effectué une analyse par MEB/EDX afin d’avoir une photo et une analyse élémentaire sur échantillon pour avoir un inventaire atomique complet en se focalisant sur la présence de plomb pour affirmer ou non l’hypothèse de sa présence dans la première couche de revêtement.

Conclusion

L’analyse structurelle a révélé que la matrice de la couche de surface de peinture était une résine alkyde, avec certaines traces de polyester vinylique provenant très probablement de la couche inférieure.

MEB/EDX des différentes couches
L’analyse par MEB/EDX a démontré une présence importante de plomb sur la première couche, représentant environ 45%w totale en éléments
Cette hypothèse de suspicion de plomb a également été confirmée par la cartographie, visible grâce à la coloration blanche sur la photo.
Concernant les autres couches, seule celle en contact avec la première couche contient du plomb en faible quantité, probablement due à une migration de cet élément sur la couche en contact avec la première.

Grâce à ces analyses le client est en capacité de procéder à la rénovation de la structure en prenant en compte les informations structurelles de la dernière couche de peinture ainsi que les couches précédentes.

Pollution ragréage

Pollution ragréage

En savoir plus

Rénovation du revêtement d'une structure métallique

Rénovation du revêtement d'une structure métallique

En savoir plus

Défaillance de stœchiométrie sur bicomposant époxy

Défaillance de stœchiométrie sur bicomposant époxy

En savoir plus

Dosage du Formaldéhyde

Dosage du Formaldéhyde

En savoir plus